Archives Mensuelles: juin 2013

18 mois

Par défaut

30 décembre 2011, 9h50

Ton tout premier regard

Je suis allongée dans le canapé, tu es lové contre moi, petite boule toute chaude qui sent bon le bébé. Je ne peux m’empêcher de pleurer à chaque fois que je pose les yeux sur toi…
Tu es sorti de moi il y a un peu plus de 3h30, et nous sommes déjà rentrés à la maison, ton frère est assis à mes côtés et te regarde avec autant d’amour que de curiosité.

Quand il s’est couché hier soir, j’ai dû jouer les contorsionnistes pour lui faire son bisou du soir. Et ce matin, il finissait son petit déj quand il nous a vus débarquer tous les trois. Ses yeux se sont agrandis, il a suspendu son geste, la bouche grande ouverte. Un moment de flottement. Son cri de joie, sa ruade dans mes bras, ses larmes dans mon cou.

Le temps de se remettre de ces émotions, et il faut tout lui expliquer, comment tu es sorti de mon ventre, si j’ai eu mal, ce que faisait Papa pendant ce temps, etc.

« Et l’autre bébé, il vient quand?

-Ah non, chéri, il n’y a pas d’autre bébé !

-Ben pourquoi ton ventre est encore si gros alors?? »

O_O (le tact, cette qualité dont les hommes de ma vie ne semblent pas avoir été équipés, de père en fils)

Je vous regarde tous les deux et je vous aime si fort que ça me submerge, me file le tournis.
Je me sens enfin complète. Maman au carré, voilà ce que j’étais. Mais tu manquais à cette équation. Et grâce à toi, c’est fait.
Je suis votre maman, vous avez fait de moi une maman. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Mais quand même … est-ce que je vais m’en sortir? Tu es si petit, tu auras tant besoin de moi! Comment gérer ma relation avec ton frère dans tout ça? Comment ne léser personne? Va-t-il être jaloux? Et si tu pleures et que je ne sais pas pourquoi? Et si tu tousses, c’est grave? Si tu tètes beaucoup, c’est normal? Et si tu tètes moins, c’est normal? C’est quoi cette petite plaque sur ta cuisse, là?? Mince, je te regarde comme une abrutie émerveillée, et ton frère me regarde te regarder. Que se dit-il? Est-il triste? jaloux? Se sent-il dépossédé? Mis à part? Comment va-t-on gérer le fait que tu dormes avec nous et lui dans sa chambre? Et comment ne pas l’accabler de « Attends, je m’occupe de ton frère! »?

Merde, je suis maman au carré !!!!!!!!!!

30 juin 2013, 9h50

My everything

Installée derrière le PC, je sens ton souffle dans mon cou. Tu dors dans mon dos, comme tous les week end. C’est notre petit moment de plaisir, tu te reposes, et je profite de toi.
Ton frère s’offre le luxe d’une grasse mat’ bien méritée. Autant dire que tu étais aussi heureux que perdu ce matin, seul avec moi. Tu as pu jouer avec ses livres sans te faire enguirlander, tu avais le trotteur pour toi tout seul, ta maman aussi, que tu venais embrasser toutes les 5 minutes entre 2 conneries. Tu as aussi passé un temps fou en bas de l’escalier à hurler « Yayaaaa!! » pour qu’il descende. Tu as entrepris son ascension, la serviette de table de ton frère à la main, pour la lui amener. Tu te retournais au moindre bruit pour voir s’il arrivait.
Et quand il descendra en fin et voudra t’embrasser, tu le repousseras en criant.

Aujourd’hui, tu as 18 mois.
18 mois, 547 jours, un peu plus de 13 140 heures ….
Un nombre incalculé de tétées. Des heures interminables à essayer de t’endormir.

Des moments miraculeux où seul ton frère arrive à t’apaiser.

Des petites voitures lancées. Des cris poussés, des cheveux tirés, des pleurs, des bisous, des regards qui se cherchent.
Des repas qu’il t’a donnés avec patience, des biscuits qu’il a partagés, des courgettes passées miraculeusement de son assiette à la tienne, des pâtes qui ont fait le chemin inverse.

Des dessins qu’il t’a faits pour décorer le tour de ton lit, des bouts de pain mouillés que tu lui as offerts avec adoration.

Des jouets qu’il veut t’acheter chaque fois qu’on part faire les courses, des cailloux que tu lui ramènes de chacune de tes fugues dans le jardin.

Des pitreries qu’il met en oeuvre pour t’amuser, des éclats de rire que tu lui offres en retour.

Des précautions qu’il prend pour toi en me rappelant de ne pas boire de vin à table « N’oublie pas que tu vas faire téter mon frère après !!! », des caresses que tu lui fais pendant que tu tètes.

18 mois de fraternité, 18 mois de double maternité.

Bordel, je suis maman au carré !

What else?

Publicités